Le système de vente pyramidale

Le système de vente pyramidale

Le système de vente pyramidale, différent la vente multiniveau, est un système de vente sous forme d’escroquerie. En effet, dans le système de vente pyramidale, le bénéfice n’est pas réellement tiré d’une activité de vente comme son nom l’indique, mais plutôt de le recrutement de nouvelles personnes.

vente-pyramidale.jpg

Par ailleurs, pyramidale décrit le fait que le sommet de la pyramide qu’occupent les initiateurs du système seul font profit en exploitant et en dépossédant les membres qui occupent la base.

Comment est organisé le système de vente pyramidale ?

Un système de vente pyramidale est organisé comme suit : une personne du système fait profit en recrutant un nouveau membre qui paye pour intégrer le système. Ce paiement pouvant être un droit d’entrée comme une formation, un matériel, un objet de la marque ou autre… Dans ce cas, des vraies ventes peuvent être effectuées et produire de la monnaie mais aussi surtout une dissimulation. En plus, la part des profits touchés par les membres est surtout fondée sur leur ancienneté dans le système, donc  leur statut, plutôt que leur activité de vente.

vente.jpg

Les différentes techniques de dissimulations que peut utiliser un système de vente pyramidale sont : la vente d’un produit futur comme un produit miracle qui sera bientôt commercialisé, une explication plausible, une fausse opération de vente ou financière, une arnaque sur la marchandise en vendant un autre produit à la place de celui promis… Parfois, le système de vente pyramidale cible des personnes qui ont besoin d’argent, avec des annonces attrayantes.

La législation et ce système de vente

Depuis 1953, le système de vente pyramidale est interdit en France, d’après l’article L 122-6 du Code de la Consommation. En outre, cette loi est complétée par celle du 1er février 1995 indiquant les interdictions sur les réseaux de vente. Des peines d’amende ou de prison sont rattachées à cette interdiction.